Qui sommes-nous

China Files – Reports from China 

China Files est une agence de presse basée à Pékin et spécialisée dans les analyses et les investigations sur la Chine. Notre but est de fournir des reportages et des enquêtes visant à décrire et à comprendre la complexité de la Chine. 

L’agence China Files est tournée vers le marché international de l’édition sur les supports contemporains à notre disposition : journaux, magasines, réseaux de télévision, radios et Internet. Nous offrons une vision inédite des réalités sociales, politiques, économiques ainsi que sur l’histoire et la société du pays qui vit ses plus profonds changements. 

Notre équipe est composée de journalistes, de sinologues, de photoreporters et de vidéos journalistes tous résidents en Chine depuis de nombreuses années. Ils ont de ce fait franchi les barrières linguistiques et culturelles qui leur permettre de travailler avec un large réseau local pour fournir l’information la plus actuelle et la plus inédite. 

China Files propose : 

- des services journalistiques 
- des enquêtes 
- des projets éditoriaux 
- des reportages photos et vidéos 
- des services aux sociétés (newsletters, contenus pour le web) 

L’équipe China Files : 

L’agence China Files est composée d’une équipe de professionnels aux expertises et aux parcours variés. 

Les Directeurs Editoriaux : 

Responsable de l’édition Française 
Bénédicte Franchel - Diplômée en langue, culture et civilisation chinoise de l'Institut des Langues et Civilisations Orientales de Paris et de l'Université des Langues étrangères de Pékin, elle a ensuite obtenu un diplôme en journalisme de la London School of Journalism. Résidente en Chine depuis 1996, Bénédicte a pu observer par les changements que la Chine moderne à subit au cours de la dernière décennie. 

Responsable de l’édition Italienne 
Simone Pieranni – Diplômé en Sciences Politiques, Simone collabore avec Il Manifesto et Metro, Diaro et Liberazione Il a également publié deux livres sur le thème d'Internet et des nouvelles technologies : Open non è free (Eluthera) et The Dark Side of Google (Feltrinelli). Pour China Files, il est en charge du développement de la partie web. 

Responsable de l’édition Espagnole 
Natalia Tobón-Tobón – Diplômée en Littérature et Sciences Politiques de l’Université des Andes en Colombie, elle a obtenu un Doctorat en Etudes Sociales à l’Université Notre Dame aux Etats-Unis et un diplôme en journalisme à l’Université Externado. En 2006 elle décide d’explorer l’Asie et tombe amoureuse de Pékin où elle décide de s’installer en 2008. Sa thèse sera publiée en 2009 par le Centre d’Etudes Internationales et Socioculturelles de l’Université des Andes. 

Les Collaborateurs : (par ordre alphabétique) 

Azani Sherif – Diplômé en Sciences des Communications, il suit depuis de nombreuses années les questions liées au développement des médias de masse et aux relations géopolitiques de l’Asie et du Moyen Orient. 

Bascur Fernando – Journaliste diplômé de l’Université Diego Portales à Santiago du Chili, il a longtemps travaillé comme stratégiste pour différents quotidiens et a été Manager des Relations Publiques pour Ogilvy en Inde. En 2005, il s’installe à Pékin pour étudier le mandarin et travaille actuellement pour la China Central Television

Cimini Antonia – Suite à l’obtention de son diplôme en Langues et Civilisations Orientales, elle s’est installée à Pékin il y a trois ans où elle travaille au Bureau de Voice of America et en collaboration avec Il Messaggero et l’APCOM

Cohen Sebastian – Il a étudié la littérature anglaise et espagnole à l’Université Wisconsin-Madison. Résident en Chine depuis 2006, il partage son temps entre la publication de livres éducatifs et écrit des articles pour la revue China International Business Magazine

Crocenzi Mauro – Mauro diplômé de l’Université La Sapienza en Langues et Civilisations Orientales et s’est spécialisé dans l’histoire contemporaine du Tibet. Il a collaboré avec la Tibetan Review et prépare actuellement un doctorat sur la « Réception et la Réinterprétation de l’Identité Nationale Tibétaine depuis la fondation de la République Populaire de Chine» à l’Université Centrale des Nationalités Etrangères de Pékin. 

De Carlo Lucia – Diplômée en 2005 de l’Université La Sapienza en Etudes Orientales, elle a préparé une thèse sur la traduction littéraire. Pendant 4 ans, elle a aidé à l’organisation d’événements culturels pour l’Institut Culturel Italien à Pékin dans le cadre de l’Année de l’Italie en Chine. Depuis 2007, elle se consacrer à la traduction et à l’enseignement de l’italien dans des instituts privés et publics. 

Di Muzio Tania – Diplômée en Langues et Civilisations Orientales à Rome, elle vit à Pékin depuis deux où elle travaille en tant que traductrice et enseignante. 

Francini Giovanni – Diplômé de l’Université Bocconi en Sciences Economiques et Sociales, Giovanni a centré son intérêt sur ‘le Développement et la Durabilité’. Après avoir obtenu une thèse à Cuba, il a obtenu une maîtrise en Economie Environnementale en Italie. Il vit à Pékin depuis 2004 et travaille sur le Protocole de Kyoto auprès des Ministères de l’Environnement Italien et Chinois depuis 2007. 

Gordi i Vila Laia – Journaliste diplômée de l’Université Autonome de Barcelone et de l’Université Hanzehogeschool de Groningen, en Hollande. Elle collabore avec l’hebdomadaire La Directa et le Catalan International View, ONGC, Gara et le site Internet tribunacatalana.cat. Elle contribue à la création de vidéos pour China Files. 

Marianini Desiree – Désirée est diplômée en Langues et Civilisations Orientales de l’Université La Sapienza. Etablit en Chine depuis six ans, elle travaille actuellement au Centre de Protection de l’Héritage Culturel, une organisation non gouvernementale chinoise dédiée à la protection du patrimoine culturel de Pékin. 

Massaccessi Daniele – Diplômé en Civilisation Orientales de l’Université La Sapienza, il a présenté une thèse sur le système de retraites chinois avant de se spécialiser, en 2007, sur le développement socio-économique du Tibet. Il prépare actuellement un doctorat sur le thème des femmes migrantes auprès du Département de Sociologie et d’Etudes Démographiques de l’Université du Peuple à Pékin. 

Pira Andrea – Diplômé en langue et civilisations orientales de l’université La Sapienza, il a étudié le journalisme à la Fondation Internationale Lelio è Lisli Brasso. Il collabore avec Lettera 22 et écrit pour Il Riformista et Il Manifesto.

Renaud Clément - Diplômé en Sciences de la Communication auprès des Universités de Montréal et de Paris 8, Clément habite Wuhan et effectue actuellement des recherches sur l'Urbanisation et l'Internet en Chine. Il est par ailleurs passionné d'arts et de culture urbaine.





Commenti